Carnet_voyage1

Carnet de voyage : jour 1

leonie_newsletter
Chers lecteurs,

Téo et moi sommes encore bloqués dans une époque qui n’est pas la nôtre. La rédaction nous a dit que vous êtes beaucoup à attendre de nos nouvelles. Nous sommes coincés dans la montgolfière un peu bizarre de Léonard, et comme la communication n’est pas toujours possible, nous avons eu l’idée de tenir ce carnet de voyage.

Heureusement, nous avons maintenant un peu de temps libre pour nous y dédier. Comme tu le sais, nous avons dû partir à toute vitesse de la cour de François 1er à cause de la bêtise de Téo.
C’est vraiment dommage, parce que j’aurais aimé essayer des robes de princesse, visiter le jardin botanique avec ses plantes exotiques et surtout, me perdre parmi les innombrables rayons de livres de l’immense bibliothèque… Je n’ai rien fait de tout cela, mais nous avons rencontré deux nouveaux amis : Léonard et Cornelius. Cornelius était l’un des gardes de François 1er et il s’est accroché à la montgolfière en essayant de nous rattraper par ordre du roi. Regarde bien les derniers dessins du premier livre, et tu verras Cornelius risquer sa vie pour nous suivre. Quelques fois, il a la nostalgie de la vie au château, et pour qu’il se sente à la maison, on lui demande de nous raconter des histoires de la cour, les caprices du roi, les spectacles du bouffon… Il a même cuisiné pour nous ! feu Il faut absolument que je te donne la recette du dernier repas qu’il nous a préparé, il était tellement délicieux ! Par contre, je n’ai pas compris tout ce qu’il a dit… il parle si bizarrement, je n’avais jamais entendu des mots comme “mesler” (mélanger) ou “adjouster” (ajouter) et toi ? Je vais “traduire” la recette dans les prochains jours et je vais la publier… rappelle-le moi si je l’oublie !

teo_newsletter

Salut les lecteurs! Finalement, j’ai réussi à voler le carnet de Léonie, elle fait comme si c’était son journal intime, alors que ce n’est pas du tout le cas.
Je voulais absolument t’écrire à propos du cachet de cire que Léonard m’a aidé à fabriquer, dorénavant je fermerai toutes mes lettres comme ça, ainsi tu pourras savoir si quelqu’un a lu notre correspondance (surtout pas de parents) ! Peut-être toi aussi, tu peux créer ton cachet ! Je dois seulement réfléchir au matériel tu peux trouver chez toi. Avec Léonard, on a utilisé un os de dinosaure mais j’ai peur que tu aies de la peine a en trouver. Une autre fois, je t’apprendrai l’alphabet secret que j’ai inventé pour que personne ne comprenne ce que moi et Léonie disons. C’est Léonard qui m’a donné cette idée, lui aussi il protège ses inventions en écrivant à l’envers.
Oups ! Peut-être que je n’aurais pas dû te le dire…
Je dois y aller, il semble que le ballon a un problème mécanique et Léonard m’a demandé de l’aider.
Ciao, à la prochaine !

Retour

Pour suivre les aventures de T & L